Imprimer la pageMontrer les calendriers
07 : Arte - MAJ : 01/06/2018 - Jusqu'au : 21/06/2018 | CG=B151

Mercredi 14 Mars 2018

 
arte - 14.03.18- prog

05.00

INTRODUCING : SYLVAN ESSO IN CONCERT

Concert (Allemagne, 2014, 1h) - Réalisation : Stefan Mathieu
Formé en 2013, le duo Sylvan Esso est composé de Nick Sanborn – arrangements précis, basses telluriques – et de son antithèse musicale, la chanteuse lunaire Amelia Meath. Déjà remarquée au sein du trio folk Mountain Man, l'Américaine apporte une dimension soul. En studio comme sur scène, ces deux-là font preuve d’un charisme irrésistible.

06.15

XENIUS

NOTRE PAIN QUOTIDIEN
Magazine présenté par Carolin Matzko et Gunnar Mergner (Allemagne, 2015, 26mn)
Aujourd’hui, Xenius a rendez-vous avec une boulangère experte. À la faveur d’une dégustation, les présentateurs découvrent les secrets du bon pain, ses spécificités des deux côtés du Rhin et les différences entre les fabrications industrielle et artisanale.

06.40

VOYAGE AUX AMÉRIQUES

ARGENTINE – LA RÉGION VITICOLE DE MENDOZA
Série documentaire de Dan Duncan (États-Unis, 2014, 10x26mn) - Production : The Southwest Center, University of Arizona
Les Argentins considèrent que la Patagonie commence au río Colorado, dans la province de Neuquén. Les paysages volcaniques, les contrées arides et les steppes battues par les vents sont dominés par les majestueux sommets des Andes. En Patagonie, les routes mènent à San Carlos de Bariloche, haut lieu de la mythique Route 40. Sur un bateau à voile, David Yetman met le cap vers l’ouest, quittant le désert pour découvrir de luxuriantes forêts et de somptueuses neiges andines.

07.10

ARTE JOURNAL JUNIOR

JT présenté en alternance par Carolyn Höfchen, Magali Kreuzer, Dorothée Haffner et Frank Rauschendorf (France/Allemagne, 2018, 6mn)
Lancé en 2014 dans un format magazine – toujours programmé le dimanche matin dans l’émission ARTE Junior –, ARTE Journal junior propose à l’heure du petit déjeuner une édition quotidienne présentée dans les deux langues. Au programme : un décryptage du monde et de ses enjeux à travers deux sujets d’actualité et, tout au long de la semaine, un feuilleton en cinq épisodes sur un même thème.

07.15

360° GEO

SANTA CRUZ DEL ISLOTE – UNE ÎLE MINUSCULE ET INSOLITE
Reportage de Tuan Lam (Allemagne, 2016, 43mn)
Terre d’accueil de centaines d’esclaves libérés à la fin du XIXe siècle, Santa Cruz del Islote vit selon ses propres règles, sans gouvernement ni administration, sans corruption ni criminalité. Mais ce petit paradis est désormais l’un des endroits les plus densément peuplés au monde et la pêche ne suffit plus à nourrir ses habitants. Malgré ces difficultés, Rafael trouvera-t-il le courage de tout quitter par amour pour Henerina, qui vit sur le continent ?

08.00

INVITATION AU VOYAGE

Émission présentée par Linda Lorin (France, 2018, 38mn) - Coproduction : ARTE France, Éléphant Doc
Oxford, le pays des merveilles de Lewis Carroll Au cœur de la campagne anglaise, Oxford symbolise l’excellence universitaire. Depuis le XIIe siècle, cette cité médiévale du savoir a vu défiler des générations de théologiens, de savants et d’écrivains. Parmi eux, le très sérieux Lewis Carroll, qui va puiser dans cette ville, tout à la fois académique et excentrique, le souffle d'Alice au pays des merveilles. Bergame, curiosité suisse en Italie En Lombardie, à la frontière de l’Europe centrale, Bergame a accueilli six siècles durant artistes et artisans venus de l’autre côté des Alpes, en particulier du Tessin, un canton suisse de langue italienne. La ville doit à ces immigrés protestants ses plus beaux monuments, notamment de flamboyants palais. "L’incontournable": à New York, Chinatown Au centre de Manhattan, Chinatown reste le quartier de la communauté asiatique. Mais, au XIXe siècle, il a fait l’objet d’un étrange tourisme…

08.40

CALIFORNIA DREAMING – UN ÉTAT DE RÊVE

À TRAVERS LE DÉSERT
Série documentaire de Petra Haffter (Allemagne, 2017, 5x43mn) - Coproduction : ZDF/ARTE, Kobalt
Cap sur la réserve naturelle d’Anza-Borrego, près de la frontière mexicaine, au cœur du désert de Sonora. Dans celui de Mojave, une exposition interactive longue de plusieurs kilomètres propose de découvrir ces terres arides. Lieu de repos prisé des célébrités hollywoodiennes, Palm Springs ne cesse de s’étoffer. Quant à la base aérienne Edwards, elle ressuscite le rêve du vol supersonique, avec pour objectif d'en faire profiter les passagers et de réduire les temps de vol de moitié à l’échelle mondiale.

09.25

PRÊT À JETER

Documentaire de Cosima Dannoritzer (France, 2010, 1h24mn) - Coproduction : ARTE France, Media 3.14, Article Z, Televisión Espagnola, Televisió de Catalunya
Dans les pays occidentaux, on peste contre des produits bas de gamme qu'il faut remplacer sans arrêt. Tandis qu'au Ghana on s'exaspère de ces déchets informatiques qui arrivent par conteneurs. Ce modèle de croissance aberrant qui pousse à produire et jeter toujours plus ne date pas d'hier. Dès les années 1920, un concept redoutable a été mis au point : l'obsolescence programmée. "Un produit qui ne s'use pas est une tragédie pour les affaires", lisait-on en 1928 dans une revue spécialisée. Peu à peu, on contraint les ingénieurs à créer des produits qui s'usent plus vite pour accroître la demande des consommateurs. Croissance folle "À l'époque, le développement durable n'était pas au centre des préoccupations", rappelle Warner Philips, arrière-petit-fils des fondateurs de la marque du même nom. Mais alors que les ressources de la planète s'épuisent, rien n'a changé. "La logique est croître pour croître", note Serge Latouche, professeur émérite d'économie à l'université de Paris 11. Tournée en France, en Allemagne, en Espagne, au Ghana et aux États-Unis, nourrie de nombreuses archives et interviews, avec, pour fil conducteur, le test d'une imprimante récalcitrante, cette démonstration minutieuse débusque les avatars de l'obsolescence programmée et leurs répercussions. Elle esquisse aussi d'autres modèles économiques : de la décroissance, prônée par Serge Latouche, à une industrie qui produirait et recyclerait à l'infini, à l'image de la nature. Une investigation passionnante, qui, passée l'exaspération, amorce la réflexion.

11.00

AU FIL DU MONDE

TIBET
Série documentaire d'Isabelle Dupuy-Chavanat et Jill Coulon (France, 2017, 5x52mn) - Coproduction : ARTE GEIE, Arturo Mio
Pousser les portes d'ateliers textiles du bout du monde pour lever le voile sur les gestes et le savoir-faire des fileurs, brodeurs, tisserands, teinturiers... d'exception : Isabelle Dupuy-Chavanat et Jill Coulon partent à la découverte d'artisans singuliers du textile aux récits de vie hors du commun. Au Tibet, Dechen relance depuis dix ans le tissage de la laine de yak sur les hauts plateaux tibétains de l’Amdo, aux confins de la Chine de l’Ouest. Son atelier, situé à 3 200 mètres d’altitude, emploie plus de cent artisans, dont une majorité d’anciens nomades. Ces étoffes, d’une qualité exceptionnelle, sont portées de Pékin à Paris.

11.55

AU FIL DU MONDE

JAPON
Série documentaire d'Isabelle Dupuy-Chavanat et Jill Coulon (France, 2017, 5x52mn) - Coproduction : ARTE GEIE, Arturo Mio
Pousser les portes d'ateliers textiles du bout du monde pour lever le voile sur les gestes et le savoir-faire des fileurs, brodeurs, tisserands, teinturiers... d'exception : Isabelle Dupuy-Chavanat et Jill Coulon partent à la découverte d'artisans singuliers du textile aux récits de vie hors du commun. Sur la petite île d’Iriomote, dans le sud-ouest de l’archipel nippon, Akiko tisse la fibre de bananier et teint les étoffes avec les plantes de son jardin pour des créations honorées par Issey Miyake et les musées d’art contemporain. À 78 ans, elle transmet sa passion et partage ses secrets pour la première fois.

12.50

ARTE JOURNAL

(France/Allemagne, 2018, 10mn)
La rédaction franco-allemande d'ARTE Journal pose son regard original sur le monde et propose une approche européenne et culturelle de l’actualité.

13.35

DERNIER DOMICILE CONNU

Film de José Giovanni (France, 1970, 1h39mn) - Scénario : José Giovanni, d’après Joseph Harrington - Avec : Lino Ventura (Marceau Leonetti), Marlène Jobert (Jeanne Dumas), Michel Constantin (Greg), Paul Crauchet (Jacques Loring), Monique Mélinand (sa femme), Alain Mottet (Franck Lambert), Philippe March (Roger Martin), Jean Sobieski (Aden) - Production : Cité Films, Parme Productions, Rizzoli Film, Simar Films, Valoria Films
Efficace et énergique, l'inspecteur principal Marceau Leonetti, décoré de la Légion d'honneur pour ses états de service, interpelle un matin un conducteur ivre qui slalome dangereusement dans le bois de Boulogne. Parce que celui-ci est le fils d'un avocat renommé, Leonetti se voit six mois plus tard visé par une plainte pour violences policières. Muté dans un commissariat de quartier, il fait équipe avec une jeune collègue, Jeanne Dumas, pour enquêter sur une série d'attentats à la pudeur dans des cinémas. Entre-temps, la haute hiérarchie policière est confrontée à un problème épineux : retrouver rapidement pour un procès important un témoin perdu de vue depuis cinq ans. Jeanne et Leonetti se rendent dans le XIIIe arrondissement de Paris, à la cité Glacière, dernier domicile connu du disparu… Polar méditatif Dans les pas de Lino Ventura et de Marlène Jobert, tous deux magnifiques en flics intègres et manipulés, José Giovanni signe l'un de ses meilleurs films : un polar méditatif en forme de balade crépusculaire dans un Paris disparu.

15.35

360° GEO

BIRD ISLAND, LE PARADIS DES OISEAUX DANS L'ANTARCTIQUE
Reportage d’Ines Possemeyer (Allemagne/France, 2015, 52mn)
Des centaines de milliers de pingouins et d’albatros font leur nid sur Bird Island, face aux côtes de la Géorgie du Sud. Sur cet îlot subantarctique, où peu d’humains sont autorisés à séjourner, huit chercheurs du British Antarctic Survey mènent une vie monacale sans Internet, ni médecin, ni boulanger, dans une station à 1 400 kilomètres du port le plus proche. Le ravitaillement n’arrive par bateau que deux fois l’an. Pour ces huit femmes et hommes en mission scientifique, c’est le rêve d’une vie. Presque aucun autre lieu sur la planète n’offre de meilleures conditions pour observer les oiseaux de mer. Un privilège pour lequel ils sont prêts à endurer neige, tempêtes et isolement. Cette réserve naturelle a pourtant été menacée. Car les chasseurs de phoques et de baleines, qui ont pillé la faune de la Géorgie du Sud, ont probablement aussi laissé se faufiler des rats dans leurs bagages. Sans ces rongeurs qui dévorent les œufs, on estime qu’il y aurait ici quatre-vingt-dix millions d’animaux sauvages en plus. Après la plus grande entreprise de dératisation de tous les temps, les biologistes tentent aujourd’hui de recréer l’état originel de l’île, antérieur à l’arrivée des rats. Parviendront-ils à terminer leur opération de sauvetage avant l’arrivée de l’hiver ?

16.30

INVITATION AU VOYAGE

Émission présentée par Linda Lorin (France, 2018, 38mn) - Coproduction : ARTE France, Éléphant Doc
Le Cotentin poétique de Jacques Prévert Pays extrême de landes et de falaises, la presqu'île du Cotentin, en Normandie, a été façonnée par les tempêtes et les marées. Le poète Jacques Prévert, parigot dans l’âme, mais amoureux de ces paysages, n’a jamais cessé de célébrer leur nature sauvage. Le Sud marocain des Berbères bâtisseurs En parant d’un ocre rouge incandescent cités et villages, les Berbères du sud du Maroc ont sublimé leur territoire et su se protéger d’invasions successives. "L’incontournable ": en Allemagne, la cathédrale d’Aix-la-Chapelle C'est l’un des plus vieux édifices religieux d’Europe du Nord. L'empereur Charlemagne, qui voulait faire d'Aix-la-Chapelle la "seconde Rome", y repose, escorté par un curieux compagnon...

17.10

XENIUS

LA PALÉOGÉNÉTIQUE : L’HOMME PRÉHISTORIQUE QUI SOMMEILLE EN NOUS
Magazine présenté par Carolin Matzko et Gunnar Mergner (Allemagne, 2015, 26mn)
Plus la paléogénétique progresse, plus elle se heurte à des énigmes. Les gènes ne fournissent que peu d’informations sur les modes de vie de nos ancêtres. Retour à la période glaciaire, avec le spécialiste d’archéologie expérimentale, Marek Thomanek.

17.35

JARDINS D'ICI ET D'AILLEURS

LES JARDINS DE LINNÉ
Série documentaire (France, 2017, 20x26mn) - Réalisation : Mathieu Despiau - Coproduction : ARTE France, Bo travail !
Sur la côte est de la Suède, la ville d’Uppsala est célèbre pour son université – la plus ancienne de Scandinavie – et pour celui qui y enseigna au XVIIIe siècle, Carl von Linné. Né en 1707, ce botaniste a créé au centre de la ville un jardin riche de quelque 1 600 espèces végétales. À l’instar de l’encyclopédiste Diderot, il répertorie les plantes, les nomme et les classe selon leurs organes sexuels. À sa mort, en 1778, le roi de Suède offre sa collection aux jardins du château d’Uppsala.

18.05

LE BRÉSIL PAR LA CÔTE

LE SUDESTE
Série documentaire d'Ombline de la Grandière et Nicolas Moncadas (France, 2014, 5x52mn) - Coproduction : ARTE, Gedeon Programmes
Dans l’État d'Espírito Santo, Fabio se partage entre cours de surf et préservation de la nature. À Rio, Jorge nous guide dans l'une des plus grandes favelas de la ville, où la construction du téléphérique a changé la vie des habitants, avec un aperçu du carnaval et du défilé de l'emblématique école de samba Salgueiro. Calé ouvre les portes du stade Maracaña rénové, qui a accueilli la Coupe du monde. À Paraty, bijou de l'architecture coloniale, le chanteur Perequê nous fait découvrir la culture "caiçara". Et à Ilhabela, André et les habitants de la plage de Bonete, paradis écologique accessible seulement par bateau ou à pied, luttent contre la spéculation immobilière.

19.00

FASCINANTS INSECTES

SURVIVRE À L`HIVER
Série documentaire (Allemagne, 2017, 3x43mn) - Réalisation : Lothar Frenz et Hilmar Rathjen - Coproduction : ZDF/ARTE, Taglichtmedia
Avec l'arrivée des premiers frimas, les insectes se préparent à la survie selon différentes techniques. Rassemblées dans un même abri, les coccinelles résistent aux températures négatives grâce à une substance "antigel" présente dans leur sang, l'hémolymphe. Chez les frelons, seules les femelles "fondatrices" hibernent. Grâce au nectar collecté à la belle saison, les abeilles ont des réserves pour l'hiver tandis que le papillon vulcain s'envole, lui, vers des cieux plus cléments.

19.45

ARTE JOURNAL

(France/Allemagne, 2018, 10mn)

20.05

28 MINUTES

Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2018, 43mn) - Coproduction : ARTE France, KM
Avec curiosité, vivacité et humour, Élisabeth Quin et son équipe s'emparent de l'actualité chaque soir à 20.05, séduisant toujours plus de téléspectateurs. Aux côtés d'Élisabeth Quin et de la journaliste Nadia Daam (Europe 1, Slate), les co-intervieweurs Éric Chol (Courrier international), Vincent Trémolet de Villers (Le Figaro), Renaud Dély (Marianne) et Claude Askolovitch (France Inter, Vanity Fair) participent tour à tour aux débats. L'émission s'appuie aussi sur les chroniqueurs Xavier Mauduit et François Saltiel, sans oublier les rubriques "Empreinte digitale" de Marc-Antoine de Poret, "Mise au point" de Sandrine Le Calvez, "Kiss kiss bang bang" de Thibaut Nolte, "Désintox" en partenariat avec Libération et "Dérive des continents" de Benoît Forgeard.

20.50

ATHLETICUS

BASKET
Série d'animation de Nicolas Deveaux (France, 2018, 30x2mn) - Auteurs : Nicolas Deveaux et Grégory Baranès - Coproduction : ARTE France, Cube Créative Productions
Chaque épisode de la série Athleticus est centré sur une épreuve choisie dans le large éventail des sports pratiqués partout dans le monde, du tennis de table au saut en hauteur. Les animaux sauvages réagissent en situation selon leur personnalité et les particularités de leur anatomie. Aujourd'hui : les flamants affrontent les girafes au basket. Seront-ils à la hauteur ?

20.55

LE COUPERET

Film de Constantin Costa-Gavras (France/Allemagne/Belgique, 2005, 1h58mn) - Scénario : Constantin Costa-Gavras, Jean-Claude Grumberg, d’après le roman éponyme de Donald Westlake - Avec : José Garcia (Bruno Davert), Karin Viard (Marlène Davert), Geordy Monfils (Maxime Davert), Christa Theret (Betty Davert), Ulrich Tukur (Gérard Hutchinson), Olivier Gourmet (Raymond Machefer) - Production : Les Films du Fleuve, France 2 Cinema, RTBF
Mari et père de famille modèle, Bruno Davert, ingénieur en chimie du papier, quinze ans de bons et loyaux services, se retrouve licencié du jour au lendemain après la délocalisation de son entreprise. On lui assure qu’il retrouvera du travail facilement mais, deux ans et demi plus tard, il pointe toujours au chômage. En passant une fausse annonce d'offre d'emploi, il s’aperçoit que plusieurs cadres ont un meilleur CV que le sien. Pour avoir une chance de retrouver un poste, il décide d'éliminer ses potentiels rivaux un à un… Emploi et contre-emploi Après avoir longtemps bousculé le monde avec ses drames politiques – Z, Missing, Amen –, Costa-Gavras verse ici dans le thriller social avec un féroce humour noir, métamorphosant un ingénieur bien sous tous rapports en tueur en série. Critique acerbe de l’ultralibéralisme, de la mondialisation et de la surconsommation, Le couperet met en scène l’individualisme poussé à son paroxysme et l’aliénation d’un homme perdu dans une société de winners. Lesquels se révèlent d’ailleurs en réalité broyés comme lui par le système, comme cet ex-cadre déclassé qui se laisse mourir. Dans le rôle à contre-emploi du chômeur devenu serial killer – à peine effleuré par les remords – pour s'en sortir, José Garcia excelle, stupéfiant de froideur et de drôlerie.

22.55

PIOTR PAVLENSKI

LES COMBATS D'UN ARTISTE
Documentaire d'Irene Langemann (Allemagne, 2016, 58mn)
En octobre 2017, il fait parler de lui dans les médias français pour avoir incendié une succursale de la Banque de France située place de la Bastille, à Paris. Mais Piotr Pavlenski n’en est pas à son coup d’essai. Devenu mondialement célèbre en 2012 pour s’être cousu les lèvres en soutien aux Pussy Riot, l’artiste russe s’est illustré au fil des dernières années par des performances chocs visant à protester contre la politique répressive de Vladimir Poutine. En novembre 2013, il s’est par exemple cloué les testicules sur les pavés de la place Rouge afin de dénoncer "l’État policier", puis, en octobre 2014, il s’est hissé nu sur le toit d’un hôpital psychiatrique de Moscou avant de se trancher le lobe de l’oreille pour s’opposer à l’utilisation par les autorités russes de la psychiatrie à des fins politiques. En 2015 et 2016, la réalisatrice Irene Langemann a suivi le jeune homme en liberté, au tribunal et en prison, afin de mieux cerner la personnalité et les motivations de cet artiste hors norme.

23.55

COMMISSAIRE MARTHALER

L'ANGE DE LA MORT
(Kommissar Marthaler – Engel des Todes) Téléfilm de Lancelot von Naso (Allemagne, 2015, 1h28mn, VF) - Scénario : Lancelot von Naso, d’après le roman de Jan Seghers Die akte Rosenherz - Avec : Matthias Koeberlin (Robert Marthaler), Julia Jentsch (Kirsten Höpfner), Jürgen Tonkel (Kai Döring), Claudio Caiolo (Carlo Sabato), Tim Seyfi (Manfred Petersen), Peter Lerchbaumer (Hans Herrmann), Ellenie Salvo González (Tereza), Anke Sevenich (Elvira), Stipe Erceg (Ludwig Slama) - Coproduction : ARTE/ZDF, Akzente Film & Fernsehproduktion
Un convoi transportant des œuvres d'art est braqué. Les malfaiteurs parviennent à dérober une toile de Paul Klee, et laissent deux victimes : un agent de sécurité est tué et une femme enceinte grièvement blessée. Il s'agit de Tereza, la petite amie du commissaire Marthaler. La police ouvre une enquête à laquelle Marthaler ne peut participer, du fait de sa proximité avec Tereza. Le commissaire décide alors d'enquêter seul, guidé par sa volonté de rendre justice à sa petite amie, mais aussi par sa jalousie : au moment des faits, elle était en compagnie d'un ami d'enfance. Une affaire vieille de trente ans Grâce au tuyau d'un journaliste, Marthaler part à la recherche d’un receleur d’œuvres d'art, mais ce dernier est assassiné. Avant de mourir, il balbutie un nom : "Rosenherz". Un nom lié à une enquête classée depuis près de trente ans, en l'occurrence le meurtre de la prostituée Karin Rosenherz. En tentant de lier les deux affaires, le commissaire dérange. Même sa propre équipe lui met des bâtons dans les roues… Après Trop belle pour être honnête, diffusé au printemps dernier, ARTE propose une nouvelle enquête prenante du commissaire Marthaler, personnage phare des polars de Jan Seghers.

01.25

ELSER, UN HÉROS ORDINAIRE

(Elser:Er hätte die Welt verändert) Film d'Oliver Hirschbiegel (Allemagne, 2015, 1h29mn, VF/VOSTF) - Scénario : Fred Breinersdorfer, Léonie-Claire Breinersdorfer - Avec : Christian Friedel (Georg Elser), Katharina Schüttler (Elsa), Burghart Klaussner (Arthur Nebe), Johann von Bülow (Heinrich Müller) - Coproduction : ARTE, SWR, WDR, ARD Degeto Film, Lucky Bird Pictures, Delphi Medien, Philipp Filmproduction, BR
Le 8 novembre 1939, comme chaque année depuis qu'il est chancelier, le Führer s'apprête à prononcer un discours dans la brasserie de Münich où il lança, en 1923, son putsch manqué. Résolu à mettre un coup d'arrêt au nazisme en tuant Hitler, un jeune ouvrier aux sympathies communistes, Georg Elser, cache une bombe à retardement de sa fabrication dans le conduit de cheminée de l'établissement. Mais alors qu'il s'apprête à passer la frontière suisse, il est interpellé par deux douaniers… Mécanique implacable Cet attentat contre Hitler aurait pu changer le cours de l'histoire. Exécuté à Dachau en 1944 et tombé après-guerre dans l'oubli, son auteur, Georg Elser (superbe Christian Friedel), retrouve le chemin de la mémoire collective dans un film à la mécanique implacable. Dix ans après La chute, où il retraçait les dernières heures d'Hitler dans son bunker, Oliver Hirschbiegel se penche de nouveau sur les heures sombres du nazisme. Au-delà des minutieux préparatifs de l'attentat et des terribles interrogatoires, le cinéaste plonge en flashback dans les ressorts qui ont déterminé Elser à passer à l'action. De la difficulté croissante à trouver un emploi à l'embrigadement des plus jeunes, des opposants transformés en esclaves par le travail forcé aux rues pavoisées de croix gammées, il montre l'insidieuse montée en puissance de l'idéologie nazie et sa gangrène sur le quotidien de la petite ville de Koenigsbronn, où vivait Elser. Cri de liberté d'un anonyme contre l'oppression totalitaire, ce film met en pleine lumière l'inexorable dévoiement d'une société tout entière.

02.55

TRACKS

Magazine culturel (France, 2018, 43mn) - Coproduction : ARTE France, Program33
Bike Wars À Aubervilliers, les guerriers du guidon se réunissent chaque année pour les Bike Wars, à mi-chemin entre joutes médiévales et stock-car. Poppy Avec ses vidéos à plus de 250 millions de vues, la créature du Net Poppy concentre tout ce qu'internet à de plus viral. Joey le soldat Depuis Ouagadougou, au Burkina-Faso, le rappeur entraîne la jeunesse de son pays avec des textes en langue moré et en français. Nobuhiko Obayashi C'est le Tim Burton nippon ! Près de quarante ans après son film culte House, mélange d'animation, de comédie et d'horreur, Nobuhiko Obayashi reste l'une des figures de proue du cinéma expérimental japonais. Marco Dutra et Juliana Rojas Après Travailler fatigue, présenté à Cannes en 2011, le duo brésilien signe Les bonnes manières, un film d'horreur qui rend hommage aux Disney des années 1940, sur fond de lutte des classes. Viagra Boys Le groupe de punk rock suédois, qui provoque les mêmes effets secondaires que le médicament du même nom – mal de tête et perte d'audition – passe l'épreuve du psychovinyle !

03.40

ARTE REGARDS

GÉNÉRATION POUTINE
Reportage (Allemagne, 2018, 28mn)
Leurs histoires ne font pas la une mais elles émeuvent, surprennent et donnent à réfléchir. En prise avec un thème d’actualité, les reportages choisis par ARTE Regards vont à la rencontre de citoyens européens et proposent une plongée inédite dans leurs réalités quotidiennes.

04.10

JARDINS D'ICI ET D'AILLEURS

TRESCO ABBEY
Série documentaire (France, 2017, 20x26mn) - Réalisation : Timo Ebermann - Coproduction : ARTE France, Bo Travail !
C'est sur l'île de Tresco, dans l'archipel des Scilly au large de l'Angleterre, qu'au début du XIXe siècle Augustus John Smith, riche aristocrate de 26 ans proche des idées utopiques, décide d'implanter un jardin subtropical. Sur ces terres pauvres battues par les vents, le jeune philanthrope, soucieux des plus démunis, veut réaliser son rêve d’un jardin nourricier pour combattre la famine. Protégé par une épaisse ceinture d’arbres, son jardin se déploie à flanc de colline, offrant aux plantations des zones variées, de la plus sèche à la plus humide. Aujourd’hui, certaines espèces exotiques viennent modifier le paysage originel en se mêlant aux natives. Et malgré le froid et les tempêtes qui l’ont ravagé, Tresco prouve au fil du temps son exceptionnelle capacité de résilience.